Accèder directement au contenu

Philippe Ascher

ancien directeur du Département de Biologie de l’ENS et neurobiologiste français, s’est éteint plus tôt cette semaine à l’âge de 86 ans. Philippe Ascher était un immense chercheur et enseignant, qui a eu des contributions essentielles sur notre compréhension de la neurotransmission et des mécanismes sous-jacents à la plasticité du système nerveux.

Ses travaux sont des ‘classiques’ et figurent dans tous les ‘text books’ de neurosciences modernes. Philippe Ascher a marqué, influencé et inspiré des générations entières d’étudiants et de collègues de tous horizons. Il était un point de repère, qu’on venait consulter pour son érudition hors norme, sa clairvoyance, son ouverture et sa générosité. Il avait une capacité exceptionnelle à transmettre sa passion, notamment aux plus jeunes collègues. Fondateur du Laboratoire de Neurobiologie de l’ENS dans les années 70 et directeur du Département de Biologie pendant deux décennies (1981-2001), Philippe Ascher a radicalement transformé la recherche et l’enseignement en biologie à l’Ecole Normale Supérieure. Il a notamment œuvré sans relâche pour aider les jeunes à développer leurs propres recherches et pour hisser nos laboratoires et formations au tout meilleur niveau. Il a joué un rôle déterminant dans le développement et la reconnaissance de l’école de neurobiologie française et plus généralement de la recherche scientifique française. Son aura dépassait très largement les frontières de l’Hexagone et il suscitait l’admiration de tous. Nous lui devons beaucoup. Notre communauté perd un grand savant et un grand humaniste. Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches.