Migration vers le domaine PSL

Migration de votre adresse de messagerie vers le domaine PSL

L’École normale supérieure va désormais utiliser des adresses dans le domaine ens.psl.eu et ses sous-domaines (attention eu pour Europe et non pas edu). Pour la biologie, cela sera les sous-domaines :

  • bio.ens.psl.eu pour la recherche
  • edu.bio.ens.psl.eu pour l’enseignement

IMPORTANT : tout est mis en œuvre pour assurer la continuité de fonctionnement des adresses dans le domaine ens.fr et ses sous-domaines.

Quelques rappels sur le serveur de messagerie du département de biologie

Le serveur de messagerie utilise principalement deux outils très classiques pour gérer les courriers électroniques :

  • postfix assure la fonction d’acheminement des courriers en utilisant les protocoles smtp et smtps
  • dovecot prend en charge les services de consultation du courriel en utilisant le protocole imaps (ou éventuellement l’ancien protocole pop3s)

Pour configurer son client de gestion de mail, il faut au minimum spécifier les paramètres permettant d’utiliser ces services :

  • Serveur sortant :
    • Protocole smtp
    • Serveur :
      • pour la recherche : smtp.biologie.ens.fr
      • pour l’enseignement : horus.ens.fr
    • Port : 465
    • Sécurité de connexion : SSL/TLS
    • Méthode d’authentification : Mot de passe normal
    • Nom d’utilisateur : votre login de biologie

Alternativement, il est possible d’utiliser le port 587 avec une sécurité de connexion STARTTLS

  • serveur de consultation
    • Protocole : imap
    • Serveur :
      • pour la recherche : imap.biologie.ens.fr
      • pour l’enseignement : horus.ens.fr
    • Port 993
    • Sécurité de connexion : SSL/TLS
    • Méthode d’authentification : Mot de passe normal
    • Nom d’utilisateur : votre login de biologie

Ce serveur gère nativement une adresse de la forme :

  • pour la recherche : login biologie.ens.fr.
  • pour l’enseignement : login horus.ens.fr

Dans le cadre de la migration, cela ne change pas (au moins pour l’instant)

Un point sur les adresses de messagerie

Lorsqu’un nouveau compte est créé, il est mis en place automatiquement des alias de celui-ci sur le serveur local ou des renvois vers celui-ci depuis le serveur central de l’ENS :

  • sur le serveur de biologie (recherche) :
    • prenom.nom biologie.ens.fr
    • prenom.nom bio.ens.psl.eu (nouveau)
  • sur le serveur de biologie (enseignement) :
    • prenom.nom horus.ens.fr
    • prenom.nom magbio.ens.fr
    • prenom.nom edu.bio.ens.psl.eu (nouveau)
  • sur le serveur central de l’ENS (nef.ens.fr) qui redistribue les messages vers les différents départements
    • prenom.nom ens.fr
    • prenom.nom ens.psl.eu (nouveau)

Si une personne a un compte de messagerie sur plusieurs serveurs, elle choisit celui vers lequel est fait la redistribution. Par défaut, c’est le premier créé. Il lui est possible de mettre un renvoi centralisant ses courriels sur un seul de ces comptes, ou de les gérer individuellement afin de maintenir une indépendance entre ces différentes fonctions. Un outil tel que Thunderbird permet de gérer efficacement plusieurs comptes.

En cas d’homonymie, l’alias pour ces personnes est remplacé sur le serveur central de l’ENS par un message demandant au correspondant de préciser le destinataire. Ce cas d’homonymie n’est pas encore apparu au sein de la communauté interne au département de biologie.

Historiquement (cela date de 1988), il était aussi créé sur le serveur central un alias sous la forme login ens.fr. À l’époque, ce login était souvent le nom. Dans le cadre de cette migration, ce type d’alias login ens.fr ou login ens.psl.eu ne sera plus créé, les existants seront cependant maintenus.

Lors de la fermeture d’un compte, un renvoi vers la nouvelle adresse peut être mis en place pour une durée temporaire sur le serveur de biologie. Cela n’est pas le cas sur le serveur central (l’adresse @ens.fr et maintenant @ens.psl.eu renvoie un message d’erreur).

Un message adressé à un destinataire en biologie prenom.nom biologie.ens.fr ou prenom.nom bio.ens.psl.eu depuis notre serveur est entièrement traité en local. Pour ce même destinataire, s’il est posté avec une adresse prenom.nom ens.fr ou prenom.nom ens.psl.eu, il est envoyé sur le serveur central qui nous le renvoie.

Le domaine ENS (ens.fr et ses sous-domaines associés comme biologie.ens.fr) continue d’exister à côté du domaine de PSL (ens.psl.eu et ses sous-domaines associés comme bio.ens.psl.eu ou edu.bio.ens.psl.eu). Tous les courriers envoyés à ses adresses seront donc acheminés normalement à leurs destinataires.

Le support sur les serveurs de messagerie de biologie des adresses en @bio.ens.psl.eu ou @edu.bio.ens.psl.eu et sur le serveur central des adresses en @ens.psl.eu est opérationnel.

La gestion des identités

Les outils de gestion de courrier électronique proposent des fonctionnalités permettant de contrôler comment on se présente lors de l’envoi du message. Cela s’appelle la gestion des identités. Sous Thunderbird, vous définissez dans le paramétrage de votre compte une identité par défaut : votre nom, votre adresse électronique telle qu’elle apparaîtra dans le champ "À :" (ou "From :"), l’adresse pour la réponse, votre organisation, votre signature, éventuellement votre carte de visite. Un bouton en bas à droite de la fenêtre vous permet de gérer plusieurs identités. Les autres outils de gestion de messagerie offrent aussi cette fonctionnalité, y compris les outils de consultation de mail sur smartphone ou les webmails.

Il est demandé à partir du jeudi 30 janvier de modifier votre identité afin qu’apparaisse l’appartenance à la communauté PSL. Nous vous conseillons de conserver intacte l’identité définie et d’en créer une nouvelle que vous définissez comme étant celle à utiliser par défaut. Vous y définissez comme adresse électronique et adresse de réponse : "prenom.nom bio.ens.psl.eu" (recherche) ou "prenom.nom edu.bio.ens.psl.eu" (enseignement). Vous pouvez y ajouter une nouvelle signature et une nouvelle carte de visite avec les informations adéquates. Cela vous permettra ensuite de réutiliser votre identité dans le domaine ens.fr pour des usages ponctuels si cela est nécessaire.

Des guides pas à pas sont disponibles ci-dessous pour vous faciliter cette opération de gestion de vos identités.

  • sur ordinateur
PDF - 568.1 ko
Mail pour MacOS
PDF - 554.1 ko
Thunderbird pour Linux ou MacOS
PDF - 404.6 ko
Thunderbird pour Windows
  • sur smartphone
PDF - 896.1 ko
K9Mail pour Android
PDF - 732.3 ko
Mail pour IPhone

L’utilisation des webmails

Au niveau de la biologie, deux outils webmail sont actuellement utilisés :

Ce jeudi 30 janvier, il a été procédé à une modification globale de leur configuration afin que votre identité par défaut soit celle en prenom.nom bio.ens.psl.eu. Cette opération est limitée aux adresses de courriels et à la carte de visite. Elle n’affecte pas la signature. C’est à vous de la modifier si vous l’avez défini et de recréer une identité supplémentaire avec votre ancienne adresse si vous le souhaitez.

Attention :

  • les adresses de type login ens.fr ont été transformées en login bio.ens.psl.eu
  • nous avons procédé à des corrections de différentes fautes, notamment la suppression d’espace ou de caractères accentués dans l’adresse de courriel. Ce problème a été rencontré principalement dans les adresses collectées automatiquement dans les carnets d’adresses.

Nous vous invitons à vérifier que ces mises à jour sont correctes et à procéder aux éventuelles corrections

Squirrelmail est un outil ancien en fin de vie. Nous vous invitons pour ceux qui ne l’ont pas encore fait à passer sur l’outil Roundcube.

Les carnets d’adresses

Les adresses des personnes de l’ENS sont dans votre carnet d’adresses enregistrées dans le domaine ENS. Il sera souhaitable que vous corrigiez ces adresses. Cependant, en attendant que ce travail soit effectué, vous pouvez continuer à poster vers l’ancienne adresse toujours valable.

Le tri automatique des messages

Certains d’entre vous utilisent des filtres (intégrés à votre outil de consultation de mail ou via procmail) pour classer automatiquement les messages reçus. Vous devrez ajuster ces filtres, s’ils sont basés sur l’adresse de l’expéditeur ou sur l’identifiant de la liste de diffusion, pour que le tri s’effectue correctement.

Utilisation de certificats ou de clés PGP pour authentifier ou chiffrer vos messages

Les certificats et les clés PGP (ou GPG) sont directement associés à votre identité. Si vous changez d’identité, ils ne sont plus valides. Vous devrez donc créer une nouvelle clé PGP ou demander un nouveau certificat pour l’utiliser avec votre nouvelle identité. En attendant, vous pouvez utiliser vos certificats actuels en postant avec votre identité ENS.

ATTENTION : vous devez conserver vos anciens certificats ou clés pour pouvoir relire vos anciens messages chiffrés.

Les listes de diffusion

Les listes de diffusion sont très largement utilisées dans notre communauté. Plusieurs modes de fonctionnement sont possibles, en particulier dans le contrôle de qui est autorisé à poster, qui peut éventuellement modérer,…

Pour les listes gérées en biologie, les listes vont être renommées dans le domaine PSL. Les adresses des abonnés du département vont être transformées en @bio.ens.psl.eu. Pour poster sur les listes à accès restreints, vous devrez donc utiliser cette adresse.

Pour les listes gérées sur d’autres serveurs de l’ENS, cette même opération de renommage des abonnés est prévue. Vous devrez donc poster avec votre adresse dans le domaine PSL.

Pour les listes hors ENS, vous devrez poster avec votre identité dans le domaine ens.fr avec l’adresse utilisée pour vous inscrire. Vous pourrez demander à changer votre adresse d’abonnement ultérieurement lorsque cela est prévu. À défaut, il faut se désabonner et se réabonner avec la nouvelle adresse.

La migration du domaine ENS vers le domaine PSL sur le serveur de listes de diffusion est une opération délicate et nécessite du temps. Il est donc probable que les serveurs de listes seront interrompus jeudi.

Les services auxquels vous êtes inscrits en utilisant votre adresse mail

De nombreux services externes (commerce en ligne, support, outils d’analyse,…) sont accessibles en s’identifiant avec une adresse de messagerie. Vous devez toujours utiliser cette adresse choisie lors de l’inscription pour y accéder. S’il vous est demandé une validation par mail d’une opération, vous devrez choisir l’identité cohérente avec votre inscription lorsque vous postez. Il est quelquefois possible de modifier cette adresse. Soyez cependant vigilant afin que cette transformation ne vous fasse pas perdre l’accès aux données que vous avez sur ce service.

Votre adresse enregistrée dans le système Reseda du CNRS reste inchangée (au moins pour l’instant). Pour l’accès aux applications CNRS, vous devez donc continuer à utiliser cette adresse (très souvent sous une forme @biologie.ens.fr). Cela concerne aussi l’accès aux serveurs de bibliographie.

Cela concerne aussi des services internes à l’ENS tel que par exemple la gestion de la carte de restaurant. L’accès à l’application en ligne “PopAndPay” se fera encore avec votre adresse dans le domaine ENS. De même, votre identifiant fourni par le CRI pour Eduroam (@ens.fr) reste inchangé. Il en est de même pour vos identifiants de connexion dépendant du CRI (Intranet, GPS, outils cocktail,…) ou interne à la biologie (accès aux clusters, aux espaces de données, aux différents services).

Quelques "dysfonctionnements" possibles liés au changement de domaine

  • Certains de vos messages arrivant avec une nouvelle adresse auprès de vos correspondants peuvent être mal classés si celui-ci n’a pas mis à jour ces filtres. Il peut être pertinent de prévenir vos correspondants de ce changement.
  • Les adresses dans le domaine PSL ne sont pas encore identifiées comme des adresses "raisonnables" et ne sont probablement pas encore dans leurs listes blanches. Ils pourraient donc y avoir quelques retards dans la transmission des messages notamment sur les sites déployant du greylisting (technique anti-spam très efficace)
  • Pour vos correspondants utilisant des techniques antispam de type Altospam, vous devrez réaliser l’opération de validation de cette nouvelle identité. Les systèmes de type Altospam imposent à tous les utilisateurs non enregistrés de réaliser une action permettant de s’assurer que ce sont bien des personnes humaines et quelles sont bien qui elles prétendent.

Les évolutions concernant les serveurs web

Les serveurs web seront progressivement accessibles à la fois via leur adresse dans le domaine ENS ou via leur adresse dans le domaine PSL. Cela est déjà le cas pour une partie d’entre eux, comme, par exemple, le serveur du département www.biologie.ens.fr est déjà accessible comme www.bio.ens.psl.eu. Actuellement l’adresse principale est celle dans le domaine ENS. L’adresse dans le domaine PSL est une redirection vers le domaine ENS. À partir du 30 janvier, il sera progressivement procédé une inversion entre ces deux domaines afin que l’adresse dans le domaine PSL devienne l’adresse principale. Suite à cette opération de basculement, pour assurer une cohérence aux sites, les personnes gérant des sites web, vont devoir remplacer les adresses web du domaine ENS en adresses PSL dans toutes les pages où elles apparaissent.

Dans vos communications, vous devrez mentionner la nouvelle adresse dans le domaine PSL sachant que l’ancienne adresse dans le domaine ENS continuera à fonctionner.

Les accès aux principaux serveurs accessibles depuis l’extérieur

Comme pour les serveurs web, une adresse dans le domaine PSL sera ajoutée comme alias à l’adresse dans le domaine. Cela est déjà le cas pour certains d’entre eux comme par exemple jord accessible à la fois sous jord.ens.fr et sous jord.bio.ens.psl.eu.

ATTENTION : les serveurs à usage interne ne bénéficieront pas de ce double accès. L’accès au cluster continuera à se faire uniquement avec l’adresse bioclustsXX.bioclust.biologie.ens.fr. Il en sera de même pour l’accès distant aux poste de travail (par exemple, ceux des salles informatiques d’enseignement seront toujours accessibles comme nom.ens.fr)